Syndrome des ovaires polykystiques

Syndrome des ovaires polykystiques – symptômes et causes

Le syndrome des ovaires polykystiques (SOPK) est un trouble hormonal dans lequel des kystes apparaissent sur les ovaires. Cela se produit lorsqu’il y a un déséquilibre hormonal dans les ovaires ou les glandes surrénales et que la production d’hormones mâles (androgènes) est supérieure à la normale. Cette production plus élevée empêche la libération de l’œuf mature et le remplit de liquide, produisant souvent des kystes. 

Elle se développe généralement pendant l’adolescence ou l’âge de la reproduction et ses causes sont encore inconnues, comme c’est le cas pour l’endométriose, bien qu’elle touche une grande partie de la population féminine.

Facteurs pouvant influencer l’apparition du SOPK

Bien qu’il n’y ait pas beaucoup d’études, l’un des facteurs du SOPK pourrait être génétique et héréditaire. Des facteurs environnementaux tels que l’alimentation, le mode de vie, le surpoids ou le stress peuvent également jouer un rôle. Tous ces facteurs provoquent des altérations hormonales qui pourraient faciliter le développement du SOPK.  

Conséquences du syndrome des ovaires polykystiques

Cette perturbation hormonale se traduit par :

    • Cycle menstruel irrégulier : l’ovulation ne se produit pas toujours au 14e jour du cycle, de sorte que les menstruations ne surviennent pas tous les 28 jours. Les femmes atteintes du SOPK ne peuvent pas prévoir exactement quand elles auront leurs règles. 
    • Acné et excès de poils (hirsutisme) sur différentes parties du corps, bien que l’alopécie puisse également se produire.
    • Surcharge pondérale : l’excès de poids a tendance à augmenter le taux d’insuline dans le sang et entraîne un excès d’hormones mâles qui bloquent l’ovulation. 
    • L’infertilité. Les filles atteintes du SOPK peuvent avoir des difficultés à tomber enceintes et, lorsqu’elles le font, elles peuvent souffrir de diabète gestationnel ou d’hypertension artérielle pendant la grossesse, ainsi que de fausses couches ou de naissances prématurées.
  • Diabète de type 2 ou pré-diabète.
  • Apnée du sommeil.
  • Douleur pelvienne. 

Le SOPK peut-il être traité ?

Les critères dits de Rotterdam sont utilisés pour diagnostiquer le SOPK et au moins deux d’entre eux doivent être remplis :

  1. Anovulation et cycles irréguliers.
  2. Hyperandrogénie (excès de poils, acné ou alopécie). D’autres causes d’hyperandrogénie doivent être exclues avant que ce critère puisse être considéré comme valide. 
  3. Echographie des ovaires poly-microkystiques. 

Pour aborder le traitement du syndrome des ovaires polykystiques, il convient d’une part d’améliorer votre mode de vie et d’opter pour des habitudes saines telles qu’une alimentation saine et équilibrée. Il existe également certains aliments qui sont des régulateurs hormonaux naturels, comme les graines de sésame, les fruits rouges et les raisins noirs. D’autres recommandations pour tenir le SOPK à distance sont de commencer à pratiquer un sport avec modération si vous ne faites pas d’activité physique ou de perdre un peu de poids si nécessaire (le SOPK ne se manifeste pas toujours par une prise de poids). 

D’autre part, les pilules contraceptives peuvent contribuer à diminuer le SOPK, car certaines pilules contiennent à la fois des œstrogènes et des progestatifs et diminuent la production d’androgènes et régulent les œstrogènes.

Compartir:

Facebook
Twitter
Pinterest
LinkedIn

Posts relacionados

miedos copa menstrual

Les 5 craintes associées à la coupe menstruelle et comment les surmonter

Les craintes associées à la coupe menstruelle disparaissent rapidement après l’avoir utilisée… mais avant, les doutes sont nombreux. Bien que nous disposions de plus en plus d’informations, encore beaucoup de femmes pensent que la cup menstruelle est compliquée ou qu’elles ne vont pas savoir l’utiliser. Voici les principales craintes apparaissant avant d’utiliser la coupe menstruelle

usar copa en playa y piscina

Est-ce que je peux utiliser la cup menstruelle à la plage et à la piscine ?

Vous pouvez utiliser la cup menstruelle à la plage et à la piscine. Nous vous le confirmons et vous encourageons même à le faire. L’été avec la coupe menstruelle, c’est un été placé sous le signe de la liberté. Grâce à leur plus grande popularité, il faut reconnaître que les tampons nous ont ouvert la

cambiar copa menstrual

Quand remplacer ma cup menstruelle ?

Quand remplacer ma cup menstruelle ? Comment savoir qu’il ne faut plus l’utiliser ? Elle dure vraiment 10 ans ? Voici certaines des questions qui arrivent au travers de nos canaux d’assistance cliente. Même si la coupe menstruelle peut durer 10 ans, beaucoup de filles pensent que c’est trop et qu’elles doivent la remplacer plus tôt, ou ne savent pas